Chaire de transfert de connaissances coeur/poumons

Agrandir la policeRéduire la police
 

Hypertension pulmonaire

Définition et nom

Qu'est-ce que l'hypertension pulmonaire ?

L'hypertension pulmonaire est une maladie caractérisée par un rétrécissement progressif des vaisseaux pulmonaires. Cette obstruction partielle amène une élévation de la pression dans les vaisseaux pulmonaires. Le coeur, qui doit propulser le sang à travers les poumons pour l'oxygéner, se fatigue progressivement (insuffisance cardiaque droite) en raison de cette élévation marquée de la pression des vaisseaux pulmonaires.

Cause

Quelle est la cause de l'hypertension pulmonaire ?

Nous ne savons pas encore pourquoi certaines personnes vont développer de l'hypertension pulmonaire. Nous pensons qu'il existe une prédisposition génétique qui rend certains individus plus susceptibles de développer la maladie. Il existe également certains facteurs qui augmentent le risque de développer cette condition, incluant le fait d'être porteur de diverses maladies telles que les maladies du collagène (sclérodermie, lupus érythémateux disséminé et autres), les maladies du foie, l'infection par le VIH, les malformations cardiaques congénitales, de même que l'exposition ancienne aux coupe-faim (anorexigène). Cependant, pour plusieurs patients, aucun facteur de risque n'est identifié. Finalement, certains patients auront de l'hypertension pulmonaire secondaire à une autre maladie respiratoire (emphysème par exemple), une maladie de la partie gauche du coeur (insuffisance cardiaque par exemple) ou suite à des embolies pulmonaires.

Prévention et intervention

Quelles sont les manifestations de l'hypertension pulmonaire ?

Les principaux symptômes incluent de l'essoufflement à l'effort. En cours d'évolution, d'autres symptômes sont fréquents, incluant de la fatigue, des douleurs thoraciques, de l'enflure des pieds et des jambes ou des étourdissements à l'effort qui peuvent aller jusqu'à la perte de conscience.

Comment le médecin pourra-t-il confirmer que je fais de l'hypertension pulmonaire ?

Le médecin suspectera de l'hypertension pulmonaire en présence d'un essoufflement inexpliqué. L'outil de dépistage de choix est l'échographie cardiaque, qui permet d'estimer la pression de l'artère pulmonaire. L'hypertension pulmonaire devra toutefois être confirmée par plusieurs examens, incluant un cathétérisme cardiaque droit, une scintigraphie pulmonaire ainsi que des tests évaluant la fonction pulmonaire.

Comment se traite l'hypertension pulmonaire ?

Le traitement de l'hypertension pulmonaire dépendra de sa cause. Lorsque l'hypertension pulmonaire est due à un rétrécissement progressif des vaisseaux, certains traitements dits spécifiques peuvent être utilisés afin de diminuer la pression dans l'artère pulmonaire et secondairement améliorer la fonction cardiaque. Dans les formes secondaires d'hypertension pulmonaire, on traitera la dysfonction cardiaque gauche ou la maladie respiratoire sous-jacente de façon agressive. Plus rarement, une chirurgie pour désobstruer les artères pulmonaires est parfois possible lorsque l'hypertension pulmonaire est secondaire à des embolies pulmonaires.

Ressources

Pour en savoir plus sur l'hypertension pulmonaire, consulter un Centre d'enseignement sur l'hypertension pulmonaire.

Reportages télévisés

21 février 2012
Découverte importante du groupe de recherche en hypertension pulmonaire Drs Steeve Provencher et Sébastien Bonnet

Ce reportage est une gracieuseté de la télévison de Radio-Canada Québec.

 
 
 

Site internet par