Chaire de transfert de connaissances coeur/poumons

Agrandir la policeRéduire la police
 

La dyspnée

Définition et nom

Qu'est-ce que la dyspnée (essoufflement)?

La dyspnée est une difficulté respiratoire (sensation de manque d'air) qui peut être d'origine cardiaque. Elle se manifeste à l'effort, en position couchée ou sans raison précise, même la nuit.

Cause

Quelle est la cause de la dyspnée?

La dyspnée survient lorsque la demande ventilatoire (l'entrée d'oxygène et la sortie de dioxyde de carbone) du corps est plus élevée que ce que les poumons peuvent fournir ou que le travail respiratoire est augmenté par des problèmes ou anomalies. Les causes exactes peuvent être diverses : une laryngite, un corps étranger dans les voies respiratoires, l'obésité (causant une compression de la cage thoracique), des problèmes cardiaques congénitaux (tétralogie de Fallot)...  Or, elle indique de graves problèmes si elle est due à une affection des poumons ou à une maladie cardiaque. 

Prévention et intervention

Quelles sont les manifestations de la dyspnée?

Les symptômes vont de la gêne de la respiration (impression qu'elle n'est qu'en surface, qu'on manque d'air) à la fatigue de respirer et au blocage complet de la respiration (suivi de grandes inspirations et expirations). La dyspnée peut survenir en position debout (et se corrige en position couché) ou lorsqu'on s'allonge (particulièrement en cas d'insuffisance cardiaque). De plus, la dyspnée non traitée évolue : alors qu'elle n'est souvent présente que lors d'activités physiques exigeantes au départ, elle se manifeste ensuite dans la vie quotidienne et finalement même au repos. Elle s'accompagne parfois d'une toux sèche, d'une fatigue physique et d'une sensation d'étouffement au centre de la poitrine, ce qui indique généralement une origine pulmonaire ou cardiaque. Voici quelques exemples pour chaque type de dyspnée.

Dyspnée d'insuffisance cardiaque :

Contrairement à la dyspnée d'origine pulmonaire, elle se présente en position couchée et pendant le sommeil. On la ressent comme une suffocation (et non un simple essoufflement). Les deux types de dyspnée sont d'abord causés par l'effort; or, en cas d'insuffisance cardiaque, la fatigue physique apparaîtra plus rapidement.

A. DYSPNÉE D'EFFORT : Elle se manifeste d'abord suite à une activité physique intense, puis évolue pour apparaître suite aux tâches quotidiennes, limitant ainsi l'activité physique normale. 

B. DYSPNÉE DE REPOS : Elle est caractérisée par une respiration rapide et superficielle (dans le haut de la poitrine).  Elle est présente dès le moindre effort (comme parler) et à l'allongement, contraignant la personne atteinte à dormir semi-assise ou assise.  Ultimement, la dyspnée se présente en position debout également.

C. CRISE D'OEDÈME AIGU PULMONAIRE (OAP) : La crise survient surtout la nuit, sous la forme d'essoufflement ou de suffocation d'installation rapide accompagnée de picotements dans la gorge, de toux, d'une respiration rapide et superficielle et parfois de sueurs.

Dyspnée d'origine pulmonaire :

Généralement aggravée par l'exercice physique, mais pas par une position particulière (p. ex. couché par rapport à debout) et n'apparaissent pas la nuit.  On les ressent comme de l'essoufflement normal, un « manque d'air ».

A. DYSPNÉE D'OBSTRUCTION : Causée par une obstruction des poumons, au niveau des bronches ou des bronchioles (comme dans les cas de bronchite ou d'asthme). 

B. DYSPNÉE DE RESTRICTION : Causée par une réduction dans le mouvement des poumons due à une inflammation, une accumulation d'eau, une tumeur, une fibrose pulmonaire, une obésité excessive, etc.

C. DYSPNÉE D'ORIGINE VASCULAIRE : Due à un problème des vaisseaux sanguins pulmonaires, comme une embolie pulmonaire ou de l'hypertension artérielle pulmonaire.

Comment le médecin pourra-t-il confirmer que je fais de la dyspnée?

  • Examen physique
  • Tests sanguins
  • Électrocardiogramme au repos
  • Tests à l'effort (tapis roulant)
  • Radiographie pulmonaire ou thoracique
  • Tests de fonction respiratoire (spirométrie)
  • Échographie cardiaque

Comment se traite la dyspnée?

Comme le tabagisme fait diminuer dramatiquement les capacités respiratoires au fil des ans et peut être la cause de troubles respiratoires, il faut cesser de s'y exposer le plus rapidement possible. Si c'est une obésité excessive qui est la cause de vos difficultés respiratoires, il s'agit évidemment de perdre du poids. La chirurgie de l'obésité fait souvent partie du recours le plus efficace chez les individus avec obésité sévère. Ainsi, le traitement proposé sera différent en fonction de la cause de la dyspnée; néanmoins, des conseils pour améliorer la respiration peuvent être donnés et ainsi diminuer les effets secondaires d'une mauvaise respiration (maux de têtes, étourdissements).

 
 
 

Site internet par